الجمعة، 27 مايو، 2011



Une délégation tunisienne avec à sa tète Beji Caïd Sebsi 1er ministre du gouvernement provisoire participe depuis hier à Deauville a la réunion du G8.

Cette délégation a pour mission d’obtenir l’appui des puissances du G8 pour des crédits de 25 Milliards de dollars que des institutions rapaces comme le FMI, la Banque Mondiale et la Banque Européenne d’Investissements accorderaient à la Tunisie.

La Tunisie dont la dette actuelle est de 16 Milliards de dollars, contracté en totalité sous Ben Ali (on ne sait pas à ce jour...quelle part de cette dette est allée dans la poche de la Mafia du dictateur) payera pour l'année 2011 , 2,05 Milliards au titre du service de cette dette (1,5 pour le principal et 0,505 pour les intérêts).

Jaloul Ayed ministre provisoire des finances, qui a fait ses classes chez les grandes banques américaines (Citibank), est allé depuis avril aux USA(*) pour préparer ces demandes de prêts. C’est à se demander s’il « roule » pour la Tunisie ou pour les institutions financières internationales. Ces institutions qui affament les peuples devront, après les élections du 16 Octobre et au cas ou le peuple tunisien récusera ces crédits ou refusera souverainement de payer les anciennes dettes, aller voir Mr Ayed pour qu’il les paye…