الأربعاء، 27 مايو، 2009


C’était la dernière semaine du mois de mai 1871, appelée plus tard la semaine sanglante . A Paris , La Commune succombait sous les assauts combinés des troupes allemandes qui assiégeaient Paris et celles que la bourgeoisie française, aux abois, avait levé. Le peuple de Paris avait, pendant 2 mois et demi , rêvé de pouvoir créer une autre façon de gérer sa vie, de fonder une égalité vraie entre les hommes et les femmes, de bannir la religion du domaine public, de fonder une culture nouvelle .Il se retrouve, en cette fin de mai , face aux pelotons d’exécution. Les escrocs et les spoliateurs ont ,depuis l’aube des temps, réservé ce sort aux insurges .La Commune de Paris a inspiré tous les révolutionnaires du monde ; et dans tous les domaines ( politique, idéologique, instruction laïque, égalité hommes /femmes, culture…). Il en reste beaucoup dans l’esprit et le cœur de milliers de femmes et d’hommes , dont le refrain suivant :
Le temps des cerises
Quand nous en serons au temps des cerises (Quand nous chanterons le temps des cerises)
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court , le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles
Cerises d'amour aux robes pareilles (aux larmes pareilles)
Tombant sous la feuille en goutte de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur de chagrins d'amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des chagrins d'amour

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune en m' étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur (Ne pourra jamais fermer ma douleur)
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur

Ce chant a été interpreté par des dizaines d’artistes . je vous en propose 2. La version de charles trenet disponible sur « deezer » ou « jiwa.fr », et celle du groupe « Noir Desir » que vous pouver ecouter sur "www.noirdez.com"







تعليق adel

je connais la version de trenet
ce texte est un soufle puissant
merci de l'avoir publié