الجمعة، 31 أكتوبر، 2008



Nous avons en 2002 aimé son film « ALI ZAOUA » .

Il revient avec son nouveau film « WHATEVER LOLA WANTS… » .

Il s’agit de Nabil Ayouch dont le nouveau slogan semble etre « « Viva America » .

Synopsis du film : une jeune postiere new yorkaise veut faire de la danse mais n’arrive pas a se faire remarquer dans les castings.Son ami, un homo egyptien lui offre une cassette qui raconte la saga d’une diva de la danse orientale ISMAHAN. Elle fait, ensuite, la connaissance d’un bel egyptien qui ,au bout d’un moment, la plaque et rentre au Caire.

Elle le suit au Caire ,et en un tour de main( y a que les amerlos qui peuvent faire ça) :

- elle contacte ISMAHAN et la convainc de lui apprendre la danse.

- decouvre que son ancien amant est un affreux macho, un male oriental horrible

- redonne vie à l’ancienne danseuse qui vivait bannie à cause d’un adultere qu’elle aurait commis( MDR, une ficelle grosse comme ça)

- devient en un temps record une danseuse etoile en egypte

- fait reprendre vie à ISMAHAN ….

Un film confectionné à coups de poncifs et de clichés . Les mechants arabes sont naturellement gros ,chauves, l’œil torve , le regard vicieux qui s’attarde sur les formes des femmes( le tenancier de l’hotel).

La redemption de tous les personnages egyptiens se fait grace à elle :

ISMAHAN se remet à la vie ( jardine,enleve son voile, sort de chez elle, va au theatre…)

LOLA , au peril de sa vie, jette des pierres aux garnements du quartier pour la defendre….

Elle lui rend son amoureux et la reconcilie avec le public qui la boudait…

LOLA en bonne roumie pardonne à son ex et lui souhaite heureuse vie avec sa fiancée.

Bref un film HENAURME, une HORREUR( bien aspirer le H) .

Une pale comedie romantique hollywoodienne qui essaye de copier ce genre de film à la morale nunuche, genre « QUAND HARRY RENCONTRE SALLY ».

Du genre « l’heroine americaine qui se construit…. Qui renverse tout sur son passage Parceque elle y croit…Parceque seuls les individus peuvent… » de la pure ideologie americaine à 2 balles, matinée de chocolat degoulinant « d’echanges entre les civilisations »

genre( تلاقح الحضارات ) de TV7 .

J’allais oublier : il y a pour parachever le tout dans ce film, hichem rostom(qui recommencait pour la millieme fois les memes tics.) et carmen lebbos (ismahan) raides comme des balais



تعليق onsor العنصر

يا سلومة عودة ميمونة
ما زلنا نقراو ها لقليم
في ما يخص الفيلم وجدته غاية في الروعة و الجمال ، اخراجه ، صوره ، بطلته شىء استثنائي
أما الحدوثة و المحتوى فهذه حكاية أخرى
و هذا النوع من السنما هو الذي يتحصل على الجوائز فلننتظر لجنة التحكيم